Ateliers plantes sauvages

Réunion autour de la gestion des arbres de Lascazères

Des plantes utiles au quotidien

Samedi 30 novembre à Lascazères, de 14h à 17h30

Nous nous retrouverons pour partager des recettes, des astuces à partir des plantes sauvages que nous pouvons utiliser pour nos produits ménagers, nos cosmétiques ... (lessive au lierre, dentifrice à la sauge ...)

Plus d'infos quand nous aurons avancé sur la préparation de cette rencontre.

 

Nous avons testé la lessive au lierre et nous vous la recommandons

  • 50 feuilles de lierre (Hedera helix)
  • 1l d'eau
  • Une branche de romarin (Rosmarinus officinalis)facultatif

Faire une décoction après avoir haché grossièrement les plantes : 15mn d'ébullition + 12h de macération. Filtrer dans une bouteille d'1l et compléter le niveau avec de l'eau. C'est prêt et bluffant !


Samedi 26 Octobre, Joyeux anniversaire à l'atelier

Notre atelier souffle sa première bougie, un an déjà que nous nous retrouvons régulièrement pour célébrer ensemble notre lien avec la nature. Nous vous proposons une nouvelle rencontre en deux temps:

  • 10h à 14h  rétrospective et perspectives de notre atelier à Lascazères suivi d'un pique-nique partagé,
  • 14h 18h  atelier permaculture au jardin de Jean-Pierre à Tarasteix. Nous contribuerons à l'installation de son jardin pour le printemps.Une occasion pour échanger autour de nos différentes expériences et de mettre les mains dans la terre ensemble.

Dimanche 21 septembre, journée internationale de la Paix

L'équipe des "motivés du climat" souhaitent que nous proposions un stand plantes sauvages comestibles sur le Village des Alternatives (Place Verdun à partir de 10h).

Vous avez envie de venir, des idées, des propositions ?

Contactez-nous, on s'organise ...

06 76 08 02 92 - 05 62 96 40 52

 


8 septembre, journée Portes Ouvertes à Art'R de la Récup

Nous y étions, nous avons proposé un stand plantes sauvages comestibles, 15 personnes ont manifesté le désir de recevoir de nos nouvelles et de participer à nos ateliers !

Une très belle journée !


Du 28 août au 1er Septembre

Les visites :

  • Mercredi 28 août, visite et apéro-concert au jardin éphémère de Lieurac (Ariège).
  • Jeudi 29 août, balade sur le site des cascades de Roquefort (Ariège), visite du château cathare de Puivert (Aude), baignade dans le lac.
  • Vendredi 30 août, découverte du labyrinthe naturel de la forêt de Nébias (Aude)
  • Samedi 31 août, Journée "Fête des plantes sauvages" à Rouvenac (Aude).
  • Dimanche 1er septembre, visite du jardin du Graal de Phillip Forrer (Aude).

Infos pratiques :

  • Co voiturage : départ le mercredi 28 août à 10h de Tarbes, 9h30 de Maubourguet. Retour le dimanche 1er septembre en fin d'après-midi.
  • Hébergement : camping, prévoir son matériel.
  • Restauration : On s'organise en fonction des possibilités sur place.

De jardins en jardins, si la permaculture nous était contée ...

Samedi 27 juillet, de 10h à 17h,  à Lascazères puis à Ju-Belloc

Un jardin pédagogique à découvrir, Jean-Pierre paysan-permaculteur à questionner, un pique-nique à partager, une nouvelle belle rencontre pleine de surprises et de plaisirs que nous vous invitons à vivre à travers les photos ci-dessous ...

 

Les photos de Marie


Permaculture au jardin, en ville. Pour nos papilles, notre santé : oxalis et reine des près seront à l'honneur...

Samedi 22 juin, à Tarbes

Nicole nous invite à découvrir son jardin et à explorer, imaginer dans l'esprit permaculture.... En attendant, elle vous invite à explorer les vidéo de Joseph Joffray pour vous faire une petite idée.


Télécharger
Le guide du permaculteur debutant-V2.pdf
Document Adobe Acrobat 59.0 MB

 

 

 

Oxalis

 


Permaculture, sureau et acacia en dégustation

Samedi 11 mai de 10h  à 14h, Lascazères, 6 chemin des Palombières - 15h Conférence Permaculture à Tarbes

Nous explorerons ensemble :

  • Quelques uns des principes de la permaculture autour du design d'aménagement de l'espace de façon ludique et créative,
  • Nous préparerons quelques questions en vue de la conférence de l'après-midi.

A 13h nous partagerons un repas sorti du sac, puis nous préparerons ensemble notre prochaine rencontre.

A 15h nous assisterons à la conférence de Loïc Etcheberry à Tarbes (affiche ci-dessous)


La permaculture, quezaco ?

La perma quoi ???

La permaculture ! Des cultures sur des buttes ? Des lasagnes (épinard, sauce tomate...)? Des jardins pleins de mauvaises herbes ? Un truc de hippies sur le retour ?

Plus sérieusement :

La permaculture, contraction de « permanent » et « culture », est une approche globale ayant pour but le design d'écosystèmes, d’habitats et de sociétés humaines efficaces, efficients et soutenables. Souvent confondue avec de simples méthodes d'agriculture ou de jardinage, la conception permaculturelle va bien au delà : c'est une autre façon de concevoir le monde, dans toute sa complexité.

Trois principes éthiques font le socle de la conception permaculturelle et se retrouvent par ailleurs dans la plupart des sociétés traditionnelles :

  • prendre soin de la nature (sols, forêts, eau) ;
  • prendre soin des humains (soi-même, communauté, générations futures) ;
  • partager/distribuer équitablement les ressources (limiter la consommation, redistribuer les surplus, recycler).

 

 

 

 

 

Ce livre, coécrit par un « facilitateur en permaculture » fort de 20 ans d'expérience et une journaliste certifiée en permaculture, a pour originalité de considérer la discipline dans son sens le plus large. En plus d'être richement illustrée par Marie Quilvin, il propose des outils pour accompagner les changements nécessaires à l'émergence de modes de vie cohérents avec les ressources disponibles sur la planète.

La fleur des principes de la permaculture


Salades sauvages printanières

Samedi 30 mars, de 9h à 15h à Lascazères, 6 chemin des Palombières


Les textes de Nicole

Télécharger
poésies salade.pdf
Document Adobe Acrobat 119.3 KB
Télécharger
1569 Le Sixiesme Livre des Poèmes de Pie
Document Adobe Acrobat 27.9 KB

Photos de la journée ...


Les liens proposés par Nicole

Télécharger
Les plantes comestibles
petit-atlas-des-plantes-comestibles-pdf.
Document Adobe Acrobat 6.9 MB

Fiches Salades

Site des écologistes de l'Euzière

http://www.euziere.org/?FichesSalades


Rencontre Nature : Sève de Bouleau, bourgeons et gemmothérapie

Samedi 23 février, de 14h à 17h30 - Chez Christine Maréchal, 65700 Vidouze

Nous étions treize à partager, échanger, expérimenter, goûter...

"Magnifique, régal, plaisir, nourrissant, enrichissant, confiance, bienveillance, soleil, détente, dehors, ..."

Ci dessous quelques contributions et quelques images de cet après-midi.

Sève de bouleau

Télécharger
Fiche : Sève de bouleau
Document proposé par Christine
La sève de bouleau.pdf
Document Adobe Acrobat 284.4 KB

Recette des macérats et gemmothérapie

Extrait Hydro–alcoolique-glycériné

Avec cette méthode, on s’assure de pouvoir solubiliser pratiquement tous les actifs qu’ils soient liposolubles, hydrosolubles, ou uniquement solubles dans l’alcool. Il faut faire un mélange alcoolique glycériné comprenant 1/3 de chaque solvant soit 33,33% de chacun auquel on ajoute la plante. Pour 1 part de plante utilisée, on ajoute 4 parts du mélange hydro alcoolique glycériné.

Soit

10 g de plantes

13,33 g d’eau pure

13,33 g de glycérine

13,33 g d’alcool

conservateur

Placer en flacon ambré et bien fermé pendant environ trois semaines. Agiter le flacon tous les jours. Ensuite filtrer et conserver en flacon ambré.

 

La gemmothérapie

Selon la théorie, les bourgeons des plantes posséderaient certaines propriétés thérapeutiques supérieures à celles des diverses parties de la plante mature. Le bourgeon, étant un embryon, porterait en lui le potentiel de développement de la plante, un peu comme s’il était à la fois les racines, les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits. Il contient également de fortes concentrations d’éléments actifs comme des hormones, des oligo-éléments, des vitamines, des minéraux, etc.

Les adeptes de la gemmothérapie parlent de la « globalité » du bourgeon. Le tissu embryonnaire offrirait non seulement une teneur supérieure en composés actifs, mais un spectre d’action beaucoup plus vaste que chacune des parties de la plante prises isolément.

Le bourgeon frais est mis en macération dans un mélange de solvants alcool/glycérine végétale/eau, de manière à ce que chaque liquide occupe 1/3 du poids total. Après macération et filtration, on obtient le macérat glycériné.

Avantages

L’eau est utilisée en tant que solvant. Elle peut alors jouer son rôle dans l’extraction des principes actifs et la transmission énergétique du bourgeon.

Les posologies varient en moyenne de 5 à 15 gouttes par jour. Ce nombre de goutte est aisé à compter.

La quantité d’alcool ingérée est minimum (très utile pour les enfants ou les animaux).

 

Extrait du site : http://www.calybeauty.com/post/recette-teinture-mere-extrait-glycerine-extrait-hydro-alcoolique.aspx


Recette du kéfir de fruits

Dans le partage, quelques grains de kéfir ont voyagé de Lascazères à Vidouze puis vers Tarbes et la Roumanie? 

 

Les grains de kéfir de fruits servent à la production d'une boisson ménagère très désaltérante selon une recette classique ou une infinité de variantes riches en saveurs inédites. Les levures contenues dans les grains de kéfir de fruits vont chercher dans le sucre les éléments nécessaires à leur développement. En l'absence d'oxygène, le glucose est alors dégradé en éthanol et en dioxyde de carbone.

Pour manipuler les grains de kéfir évitez les objets métalliques. Utilisez le bois, le plastique, le nylon, le verre et/ou la céramique.

Il existe plusieurs recettes différentes pour préparer le kéfir de fruits.

  • La recette classique pour préparer du kéfir de fruits

Voici les ingrédients pour préparer le kéfir de fruits :

Un bocal de 2l à grande ouverture

- 1,5l d'eau de source de préférence

- 3 grosses cuillères de sucre non raffiné et bio

- 3 grosses cuillères de grains de kéfir

- 1/2 citron bio coupé en deux

- 2 figues sèches ou 3 abricots secs ou une petite poignée de raisins secs bio

 

Mettre l'eau dans le bocal avec le sucre et le faire fondre en dynamisant (faire tourner l'eau dans le bocal).

Ajouter les grains de Kéfir, les fruits secs et le citron.

Ne pas fermer hermétiquement le bocal.

Le laisser à température ambiante (entre 18 et 27°) à l’abri du soleil direct jusqu'à ce que les fruits secs remontent à la surface. (entre 1j et 3j)

Retirez les fruits, puis filtrez dans des bouteilles à bouchon mécanique ou bouteilles de jus de fruits avec des couvercles à vis.(à cause de la pression de la fermentation)

Rincez les grains et conservez-les au frais dans de l'eau sucrée dans un bocal à confiture fermé. Tous les 10 jours pensez à les rincer et à renouveler l'eau sucrée.

 

Pour en savoir plus sur le kéfir nous vous conseillons d'aller consulter le site suivant :

http://www.cfaitmaison.com/kefir_fruits/boisson.html



La roue des plantes (gemmothérapie) proposée par Henriette


Les vidéos proposées par Hélène Serra ...

 

La chaine Youtube : "Le chemin de la Nature" de Christophe De Hody

https://www.youtube.com/channel/UCDRv_dbkaa6b1kXxsokstpg


Rencontre Nature : "Ronce et Pissenlit"

19 janvier 2019 de 14h à 17h, 6 chemin des Palombières à Lascazères

Limonade de fleurs de pissenlits

Recette réalisée lors de l'atelier et offerte par Katy

1l d'eau (filtrée ou de source)

 5cl  de Ginger bug (voir recette sur internet "ni cru ni cuit ")
 50 g de sucre
 5 cl de jus de citron
 1 belle poignée de (2mains réunies  ) de fleurs (sans la partie verte )
 
 Mélanger le tout dans un bocal et 
 laisser dans une pièce à environ 20° de T° pendant 2 jours ou plus 
 Une limonade ça pétille !!
 Filtrer et mettre en bouteille dans un endroit frais 
 À consommer dans la semaine , plus elle vieillit plus elle est corsée
 Attention en ouvrant la bouteille cela peut être explosif !!!
 Rrrrégalez vous !

La cramaillotte

Dégustation et Recette proposée par Hélène K

Avec l’arrivée du printemps, les pissenlits fleurissent nos campagnes. Profitez-en pour confectionner une délicieuse cramaillotte, cette confiture de grand-mère à base de fleurs de pissenlit. Partagez un moment convivial en plein air et au soleil, avec vos proches. Partez à la cueillette entre 12h et 15h, lorsque les fleurs sont les plus épanouies. Privilégiez les zones éloignées des champs et des bords de route, pour récolter des pissenlits avec le moins de traitements possibles en provenance de leur environnement. Préparez alors vos pissenlits immédiatement pour en conserver toutes les saveurs.

  • 365 belles fleurs de pissenlit
  • 1,5 l d’eau
  • 2 oranges non traitées
  • 2 citrons non traités
  • 1 kg de sucre en poudre

ÉTAPE 1

Choisissez des fleurs de pissenlit bien ouvertes. Lavez-les à l’eau claire, ou pas. Ôtez les tiges et retirez la base verte pour ne conserver que les pétales. Faites-les sécher quelques heures, au soleil si vous pouvez, pas indispensable.

ÉTAPE 2

Lavez les agrumes. Coupez ensuite les oranges et les citrons en rondelles.

ÉTAPE 3

Placez les fleurs dans une bassine à confiture avec l’eau, les morceaux d’agrumes. Faites cuire durant 1 heure après les premiers frémissements.

ÉTAPE 4

Filtrez la préparation et ajoutez-y le sucre. Faites cuire 45 minutes supplémentaires jusqu’à ce que la cramaillotte épaississe pour avoir une consistance assez proche de celle du miel.

ÉTAPE 5

Vérifiez la cuisson en utilisant la méthode de la goutte. Déposez une goutte de confiture sur une petite soucoupe. Attendez quelques secondes et pivotez la soucoupe à la verticale. Votre confiture est cuite si la goutte a gélifié rapidement et ne s’étale pas. Au besoin, poursuivez la cuisson jusqu’à obtenir la bonne texture.

ÉTAPE 6

Versez la préparation dans des pots en verre que vous aurez préalablement ébouillantés. Fermez-les et retournez-les immédiatement pour stériliser la confiture. Replacez les pots de cramaillotte à l’endroit lorsqu’ils seront complètement refroidis. Conservez-les à l’abri de la lumière.

(site Cuisine az : https://www.cuisineaz.com/recettes/cramaillotte-confiture-de-fleurs-de-pissenlit-28860.aspx)



Pousse Mémé dans les orties !

1er Décembre, Ferme de Monségur


Samedi 27 octobre, création de l'atelier "Plantes sauvages"

Pourquoi un atelier plantes sauvages ?

Pourquoi s’intéresser aux plantes sauvages aujourd’hui ?

 Être et faire ensemble - Revenir à la vraie vie - Pour sortir dans la nature - Retrouver le goût des bonnes choses

  • Humilité (doute du savoir, rester dans la simplicité)
  • Ouvrir notre regard
  • Apprendre à connaître les plantes ensemble (utilisations, histoires, partage des connaissances...)
  • Partager de l'Amour
  • Se rassurer, rester en vie, retisser des liens affectifs, sensoriels, sensibles avec la nature,essaimer, s'émerveiller,
  • Renouer avec des savoirs anciens
  • Retrouver notre culture, se soigner avec ce qui pousse autour de nous
  • manger des petits gâteaux ....
  • Aller vers le beau
  • Par nécessité, éviter les cultures, pour la survie ...
  • Préserver notre liberté,
  • Aller vers plus d'autonomie
  • Revenir à la vraie vie, rester en lien avec notre humanité
  • Les plantes nous donnent l'exemple : elles sont belles, sauvages, indomptables, généreuses, présentes quand on a besoin d'elles, gratuites, désintéressées, à nous de savoir reconnaître, apprécier et préserver la biodiversité.

A quoi va-t-il ressembler ?

La plante symbole de ces rencontres…

Les rencontres proposées s’organiseront les samedis, la périodicité n’étant pas inscrite, les dates événements seront proposées à la fin de chacune, ainsi que le lieu, que nous proposons changeant, afin de diversifier les lieux de reconnaissances, ainsi nous pourrions nous retrouver en forêt, dans des jardins privés, en montagne, à la ville, aux champs, etc…

Les rencontres seront gratuites et ouvertes à tous, les enfants au cœur de l’apprentissage… Nous proposons, à ceux qui le souhaitent de s’approprier les événements, les thématiques, et de venir nourrir les désirs de découverte. Lors de ces instants. Chaque rencontre mettra en scène une ou deux plantes, qui seront proposées en cuisine, en cosmétique, en tisane, en produits d’entretien, en collation pour le potager… Venez échanger vos savoirs…

Allons découvrir les trésors de nos jardins…

La démarche prend des chemins de nécessité de bien vivre, des désirs de réappropriation des connaissances du vivant, une démarche de santé, de bien être, de rencontre, de convivialité, de festivité…